Transport en commun au Japon

Le Japon a subi une croissance rapide que le gouvernement a su accompagner, en développant des réseaux de transports. Ceux-ci permettent aux Japonais et aux voyageurs de se déplacer rapidement et facilement au Japon. Chacun de ces réseaux sont organisés selon la rigueur japonaise. Quand bien même vous avez des difficultés à comprendre, les employés des compagnies de transport sont là pour vous aider et vous guider. Votre voyage ne peut que bien se passer !

Les transports en commun économiques au Japon

Découvrez nos suggestions d’itinéraires au Japon :


Au Japon, la mobilité est importante.
C’est la raison pour laquelle les réseaux de bus desservent l’ensemble des villes. Vous y retrouvez le sens du service propre aux Japonais. Dans ces véhicules, chaque arrêt est annoncé par le chauffeur.

Le train est considéré comme l’un des moyens les plus économiques pour se déplacer. Son réseau est si étendu qu’il vous permet de rejoindre presque toutes les villes. Ce n’est pas pour rien si il est considéré comme le plus grand du monde. Les trains respectent toujours les horaires indiqués, vous permettant ainsi de respecter vos heures de rendez-vous.

Afin de voyager à bord d’un de ces trains, vous devez prendre votre billet au guichet ou à un distributeur automatique. En général, les employés parlent anglais. Alors, n’ayez crainte, vous réussissez facilement à vous faire comprendre !
Il faut compter 14 110 ¥ pour un trajet entre Tokyo et Kyoto. Lorsque vous arrivez à la gare, des navettes (bus, funiculaire) vous attendent pour vous emmener à votre point de destination final.

Si vous souhaitez faire de nombreux voyages en train, vous pouvez opter pour le Japan Rail Pass.
Il vous permet de réaliser des trajets en illimité sur les lignes de train, de bus et de bateaux du réseau JR. L’acheter vous coûte minimum 27 966 ¥, pour une semaine.

Les transports en commun pratiques au Japon

Dans de grandes villes, il est plus pratique d’utiliser le métro.
Les distances parcourues sont plus longues et la foule est moins dense. Au Japon, les wagons de métro sont ultra-modernes. Ils permettent ainsi de voyager dans les meilleures conditions possibles.

Vous devez penser à acheter votre titre de transport à l’une des bornes automatiques. Les prix pratiqués varient en fonction de la distance à parcourir.
Ainsi, plus vous allez loin et plus vous payez cher.
Il faut compter 170 ¥ pour parcourir entre 1 et 6 km, 200 ¥ pour faire 11 km et ainsi de suite. Plus économiques, les formules à la journée, au week-end, au nombre de personnes… vous font profiter de réductions.

Certains pensent à louer une voiture pour être libres de leurs déplacements.
Ils font une erreur, il est compliqué de conduire, au Japon. Les panneaux de signalisation sont rarement traduits et rédigés en lettres romaines.

Le mieux est donc de faire appel aux services d’un chauffeur privé ou d’un taxi.
Pour ce dernier, il faut compter environ 730 ¥ la prise en charge. Il faut ensuite rajouter le coût de chaque kilomètre parcouru. Communiquer avec le chauffeur de taxi n’est pas si compliqué que cela, il suffit de s’adapter. Prenez le temps de noter l’adresse japonaise des endroits que vous souhaitez visiter et montrer la au chauffeur. Le tour est joué !

Peu importe le moyen de transport que vous choisissez, essayez d’éviter les heures de pointe. C’est à ces moments de la journée qu’il y a le plus de circulation et que la population se fait plus dense.
Alors, pour échapper à la foule, réalisez vos déplacements entre les heures des repas, par exemple. Au moindre doute sur votre destination, n’hésitez pas à demander de l’aide aux Japonais. Ils sont réputés pour être serviables et ils comptent bien vous le montrer !

Stopover
t

150

créateurs de voyages

r

22154

avis de voyageurs

d

Garantie

Capital 7,7m€ & Assurance 8m€

Paiement Sécurisé

o

1500

suggestions d'itinéraires 100% personnalisables

U

146216

voyageurs nous ont fait confiance

Haut