Que faire à Tokyo pendant votre voyage au Japon ?

Tokyo, perle japonaise aux mille contrastes

Idées de voyages 100% personnalisables passant par Tokyo :
* Prix par personne et à partir de, sur une base 2 personnes

Tokyo, capitale du Japon, ville tentaculaire aux multiples facettes, fascine autant qu'elle éblouit. Ses routes immenses s'entortillent comme d'immenses rubans lumineux dans la nuit, tandis que la ville résonne du bruit fourmillant de la vie tokyoïte.
Dans cet endroit qui ne s'endort jamais, on ressent soudain un délicieux vertige. Devant tant d'immensité, vous pourriez en perdre votre latin et en venir à vous poser cette déroutante question : que visiter à Tokyo ?

Quel que soit le but de votre tour au Japon, il ne fait aucun doute qu'il se trouve dans cette cité étonnante. Que vous souhaitiez déambuler entre les murs ancestraux de temples centenaires, faire du shopping dans les magasins les plus loufoques de la planète, chanter à tue-tête des airs de musique K-pop, faire le plein de mangas pour les dix prochaines années ou contempler tranquillement les gratte-ciels se qui se découpent sur l'horizon tokyoïte depuis l'un de ses immenses parcs, vous trouverez votre bonheur.
Et pour vous permettre de ne rien manquer, notre guide touristique Tokyo vous aidera à suivre vos envies pas à pas, dans les traces de la capitale du soleil levant...

Tokyo mode

Que vous soyez ou non un fan de lèche vitrine, le quartier d'Harajuku ne vous laissera pas de marbre.
Erigé en temple de la mode niponne, ce quartier, toujours rempli de vie, semble pris dans un perpétuel mouvement chatoyant de tissus colorés, d'accessoires bariolés, de bijoux tout plus inventifs les uns que les autres.
Comme beaucoup d'endroits à Tokyo, la fréquentation du lieu en fait un endroit assez bruyant et fatiguant, mais il vaut largement le détour lors de votre visite du Japon.
Les vendeurs rivalisent d'adresse et d'inventivité pour proposer des tenues à la mode niponne, parfois déstabilisantes pour le visiteur non initié. Les plus conquis devront surveiller leur budget qui peut avoir une forte tendance à l'évaporation dans une situation aussi critique que celle-ci !
Pour les plus sceptiques, le quartier est une expérience en lui-même. En effet, observer les jeunes nippon à l’œuvre dans la composition de leur look peut s'avérer assez fascinant en soi, et les trottoirs se font pages de magazines fantasques à ciel ouvert. De quoi observer un petit bout de société niponne au passage.

Tokyo branché

Lorsque l'on se demande que voir à Tokyo, les nouvelles technologies sont très certainement un point d'intérêt qui vient à l'esprit tout naturellement. Et pour cause ! On ne saurait visiter Tokyo sans aller à la rencontre de ces mille boutiques d'électronique vendant des objets dont on tente vainement, le sourire aux lèvres, de comprendre l'utilité, ou sans passer un temps tout à fait déraisonnable à inspecter des rayonnages entiers de jeux vidéos totalement inconnus au bataillon en France. Pour cela, un nom de quartier est absolument incontournable : Akihabara.

Akihabara est tout simplement le centre électronique de la ville.
Un véritable petit coin de paradis pour les passionnés de technologie, d'électronique, de jeux vidéos ou d'informatique. C'est bien simple : en se promenant dans les rues de ce quartier très facilement accessible par la Yamanote line, il est tout bonnement impossible de ne pas rentrer par inadvertance dans un magasin rempli à ras-bord de câbles USB, gadgets en tout genre et figurines de jeux-vidéos.
Des "Game center", centres d'arcades de jeux aux musiques tonitruantes, bordent aussi l'avenue principale, appelant le voyageur à attraper des peluches d'une main experte, s'entraîner à frapper un tambour en rythme sur un écran ou encore survivre à une attaque de zombies. Les passionnés ne manqueront pas de faire un détour par le grand immeuble Sunshine City, à Ikebukuro, pour visiter le Pokémon Center.

Vous pouvez aussi poursuivre vos emplettes dans le quartier de Shinjuku.

Tokyo Traditionnel


Malgré sa réputation de ville High-tech, toujours à la pointe de la technologie, la capitale du Japon garde un côté traditionnel plein de charme, qui, s'il échappe parfois au premier regard, ne peut manquer de charmer le voyageur averti.
Certain quartiers témoignent d'un passé, qui, s'il est parfois englouti entre les gratte-ciels imposants et les panneaux publicitaires bariolés, est toujours bien vivant.
Ouvrez l'oeil ! Entre deux bâtiments flambants neufs, vous aurez peut-être la chance d'apercevoir un petit temple en bois, à l'entrée marquée par un portail rouge vif. Ces rencontres contrastées font tout le charme du lieux, et plus largement de toutes les villes développées du Japon.

Mais si vous souhaitez aller directement à la rencontre de la tradition, quelques noms de quartiers sont à noter dans votre carnet de voyage. Asakusa, quartier très ancien de Tokyo, devrait vous ravir. Il s'agit d'un quartier assez touristique, mais il n'en reste pas moins très authentique, et vous croiserez notamment bon nombre de touristes japonais venus à la rencontre de leur histoire.

Le temple Senso-Ji, pris d'assaut par des photographes du monde entier, est très impressionnant et vaut bien entendu le détour. Mais le monument en lui-même ne serait rien sans la joyeuse cacophonie fourmillante de vie des petits marchés environnants. Idéal pour faire le plein de petits souvenirs à emmener dans vos valises !

Bien moins connu, le quartier Yanaka contentera ceux qui cherchent un peu plus de calme. Les machiyas (maisons traditionnelles des commerçants) qui bordent la rue confèrent à l'endroit un aspect traditionnel des plus enchanteurs. Des magasins y vendent des objets du quotidien, des souvenirs, des objets d'artisanat. Pour le plus grand bonheur des visiteurs, ce quartier est aussi connu pour abriter de très nombreux chats !

Tokyo by night

Si on ne l'appelle pas la ville qui ne dort jamais, elle a aussi ses charmes nocturnes, et il vous sera impossible de vous ennuyer si vous chercher à vous amuser au soleil couchant.
Shinjuku sera à coup sûr votre destination expresse. Vous pourrez alors, après un repas dans une des multiples échoppes qui vous tendent les bras pour régaler vos papilles de ramens, tonkatsu et autres plats du quotidien, vous diriger dans un des nombreux izakayas qui bordent les rues.
Ces sortes de tavernes niponne proposent des breuvages japonais tels que saké ou umeshu, mais aussi de nombreux cocktails plus familiers, accompagnés de petits plats savoureux à partager avec la tablée. Ces restaurants proposent généralement une option boissons et nourriture à volonté pour des tarifs très raisonnables. De quoi vous donner du courage pour finir la soirée en beauté dans un karaoké.

Vous pouvez aussi biensur passer à Shibuya pour voir ce croissement si connu qu'utilise des milliers de personnes chaque jour.

Haut