Monnaie au Japon

Dans quelques semaines, vous vous envolez pour le Japon.
Ce voyage dépaysant promet de vous surprendre et de vous séduire. Cependant, l’aventure commence bien avant le jour J. En effet, afin de préparer au mieux votre séjour, vous devez vous pencher sur l’économie du Japon et anticiper le changement de monnaie.
Le pays n’étant pas dans la zone euro, vous allez devoir troquer vos euros contre des yens.

Tout savoir sur la monnaie japonaise

Au Japon, la devise en vigueur est le yen (¥).
Il a été mis en place en 1871, en remplacement du Ryo. Pendant longtemps, le yen a été divisé en deux subdivisions : le sen, qui correspond aux centimes, et le rin, qui équivaut aux millièmes.
Depuis, la monnaie a bien évolué.
Aujourd’hui, vous trouvez six pièces aux valeurs différentes : 1 ¥, 5 ¥, 10 ¥, 50 ¥, 100 ¥ et 500 ¥. A celles-ci vous pouvez rajouter les billets : 1 000 ¥, 2 000 ¥, 5 000 ¥ et 10 000 ¥.

Comme pour toutes les devises, la valeur du yen change continuellement. Au mois de mai 2017, 1 € = 125,16 ¥. A l’inverse, 1 ¥ = 0,01 €.
Comme dans tous les pays développés, il est facile d’utiliser votre carte bancaire pendant votre voyage au Japon.
Toutefois, si vous ne voulez pas payer de frais bancaires à chaque dépense, il est préférable de retirer de l’argent auprès d’un distributeur automatique.
Vous devez également vous méfier car, certains distributeurs et certaines banques n’acceptent pas les cartes MasterCard, Cirrus, Maestro ou Visa. Il vous faudra peut-être faire plusieurs distributeurs avant de trouver le bon. Eviter tous ces problèmes est possible, en échangeant vos euros en yens.

Obtenir des yens contre des euros

L’échange de devise peut se faire en France, auprès de votre banque.
Celle-ci vous propose de s’occuper du change, sans facturer une commission. Pour ce faire, il vous suffit d’indiquer la somme souhaitée en yen. Ensuite, votre organisme bancaire se charge de faire les démarches. Il vous faudra attendre plusieurs jours avant d’obtenir vos billets.

Vous avez aussi le choix d’aller dans un bureau de change à l’aéroport japonais ou en ville. Il faut savoir qu’ils facturent des commissions. Certaines structures proposent alors des prix plus ou moins avantageux.
Le tout est de comparer les tarifs et de ne pas se précipiter. Pensez à bien conserver le reçu que le bureau de change va vous transmettre. Il vous sera nécessaire pour échanger vos yens contre des euros.

Sinon, il reste la solution des distributeurs automatiques de billets. Vous pouvez retirer de l’espèce dans les distributeurs automatiques ATM.
Ils sont surtout présents dans les magasins 7-Eleven. Ces établissements sont ouverts jour et nuit. Vous en trouvez également dans les rues. Certains choisissent aussi de retirer de l’argent auprès des distributeurs des banques. Les plus grands organismes bancaires du Japon sont Shinsei, HSBC et Citibank. Si vous ne maîtrisez pas le japonais, assurez-vous que les distributeurs offrent la possibilité de traduction en anglais.

Les bureaux de poste vous permettent également d’obtenir des yens.
En général, les grandes postes sont ouvertes tous les jours. Les plus petits établissements n’ouvrent qu’entre 9h00 et 17h00.
Certains voyageurs préfèrent se rendre dans les magasins pour échanger leur monnaie. Ils demandent alors à arrondir la somme de leurs dépenses 10, 20 ou 50 € au-dessus. L’hôte de caisse leur transmet alors le trop-perçu.
Dans tous les cas, vous devez bien faire attention à l’état des billets. Si un commerçant ou un bureau de change essaye de vous donner un billet un peu déchiré ou sale, refusez-le. Vous pourriez avoir des difficultés à payer avec.

Maintenant que ce sujet est abordé, il ne vous reste plus qu’à vous intéresser au niveau de vie des Japonais afin d’anticiper les coûts sur place !

Stopover
t

150

créateurs de voyages

r

21455

avis de voyageurs

d

Garantie

Capital 7,7m€ & Assurance 8m€

Paiement Sécurisé

o

1500

suggestions d'itinéraires 100% personnalisables

U

141603

voyageurs nous ont fait confiance

Haut