L'histoire du Japon

Découvrir un pays comme le Japon, c’est aussi plonger dans son histoire.
Pour comprendre ses influences, ses monuments et ses coutumes, il est important de passer par cette étape. Il existe différentes manières d’en savoir plus : les musées, les guides de voyage, les reportages… Ils vous permettent tous de saisir un peu plus le patrimoine historique du Japon.

De la préhistoire au XXème siècle

Selon les informations que les archéologues et les historiens ont, il semblerait que l’archipel japonais soit habité depuis le VIIIème millénaire avant notre ère.
A l’époque, ses habitants étaient des asiatiques du paléolithique. La première période majeure connue du Japon est celle de Jomon. Les Japonais étaient alors des chasseurs-ramasseurs ou des pêcheurs. Ils étaient capables de créer des cabanes en bois et des poteries.

Mais c’est à la période des Tumulus que l’histoire japonaise prend un tournant.
A cette époque, des cavaliers-guerriers provenant de Corée débarquent au Japon. Ils prennent alors possession de toutes les terres.
Très vite, ils asservissent les paysans et mènent une guerre contre les populations des zones reculées. A partir de cette époque, les régions sont organisées en états, gérés par des chefs de communauté.

En 538, Yamato est sous le régime monarchiste.
Il s’en suit des guerres de clans et des tentatives de conquête. Après avoir essayé de conquérir la Corée, les Japonais voient l’empire se retourner contre lui. Un millénaire plus tard, les Européens découvrent le Japon et débutent le commerce avec l’archipel.

Entre 1868 et 1874, le Japon fait face à de nombreux changements, opérés par l’empereur Mutsuhito. Il divise le pays en arrondissements. La population est, elle, séparée en classes. Les samouraïs perdent le droit du sabre. Enfin, l’empereur donne la propriété des terres aux paysans et permet l’achat et la vente en toute liberté. En 1889, l’empereur met en place une Constitution. Elle implique la création de la Chambre des pairs et de la Chambre des représentants élus.

Du XXème siècle à nos jours

En 1902, le Japon se joint aux armées occidentales pour vaincre la révolte des Boxeurs, en Chine.
Suite à cette victoire, il lie une alliance avec l’Angleterre qui le conduit à empêcher les armées russes de progresser en Corée. Deux ans plus tard, le Japon attaque la base marine russe, située à Port-Arthur. Pendant un an, les forces japonaises et russes s’affrontent, jusqu’à ce que les Russes admettent leur défaite.

La décennie 1930 signe une nouvelle entrée en guerre du Japon.
Cette fois, le pays s’oppose à la Chine qui refuse de reconnaître la possession de la Mandchourie par les Japonais.
Ces derniers s’emparent des côtes et mettent au pouvoir des dirigeants à leur solde.

En parallèle, l’Europe doit de nouveau faire face à une guerre, la Seconde Guerre Mondiale. En s’engageant contre les Alliés, le Japon voit les Etats-Unis riposter. Mécontents, les Japonais bombardent Pearl Harbor, la flotte américaine.
Toutefois, les Américains finissent par reprendre des villes et des pays-clés, faisant reculer le Japon. Ce n’est qu’après les bombes atomiques d’Hiroshima et de Nagasaki que le pays capitule. Aujourd’hui, il s’est redressé et a pansé ses plaies. La situation politique est bien plus stable et les envies de conquête se sont taries.

Le Japon a une histoire marquée par les conflits entre familles et entre pays.
C’est ce qui a marqué toute son histoire. Aujourd’hui, le pays est une monarchie, dirigée par un empereur.
Celui-ci est parvenu à offrir un contexte de paix et de prospérité à la population qui en avait bien besoin. Les stigmates de la guerre se sont effacés tout doucement, même si vous pouvez encore en apercevoir quelques traces durant votre visite.

Stopover
t

150

créateurs de voyages

r

21461

avis de voyageurs

d

Garantie

Capital 7,7m€ & Assurance 8m€

Paiement Sécurisé

o

1500

suggestions d'itinéraires 100% personnalisables

U

141642

voyageurs nous ont fait confiance

Haut