Informations Covid-19

Voyage Mont Fuji

Par sa beauté majestueuse et sa symétrie troublante, le Mont Fuji n'a cessé au cours des siècles d'inspirer les poètes. Au dix-neuvième siècle, les maîtres de l'estampe japonaise Hokusai et Hiroshige lui ont même consacré des centaines d'estampes. C'est donc sans surprise que ce site grandiose est inscrit sur la liste du Patrimoine Mondial de l'Humanité de l'Unesco en tant que lieu sacré et source d'inspiration artistique. Et si vous partiez le découvrir ?

Découvrez nos suggestions de voyage au Japon


Où se trouve le Mont Fuji au Japon ?

Non loin de Tokyo : Fujiyama...

Culminant à plus de 3700 mètres d’altitude, le Mont Fuji est le sommet le plus élevé de tout l’archipel japonais, visible à plus de 100 kilomètres de là lorsque la météo est clémente. Il se situe sur la plus grande île du Japon, Honshu, à environ 100 kilomètres au sud-ouest de Tokyo. Cet imposant cône volcanique se déploie sur les territoires de la préfecture de Shizuoka, au sud, et de la préfecture de Yamanashi pour sa partie nord. Sa relative proximité de la capitale japonaise est une aubaine pour tous ceux séjournant à Tokyo. Si vous disposez du temps suffisant, tout voyage au Japon devrait en effet inclure une excursion au Mont Fuji, ce lieu naturel d’une sérénité paisible et d’une beauté époustouflante, devenu au fil des siècles l’un des emblèmes les plus reconnaissables de tout l’archipel.

Dans une région magnifique

Si le Mont Fuji éblouit tous les voyageurs qui ont la chance de l’observer et de l’approcher, il prend place dans un cadre naturel tout aussi somptueux. Ainsi, son versant nord est entouré de cinq lacs disposés en arc de cercle, les Fujigoko. Pour profiter d’une vue magique sur le Mont Fuji et prendre des photos de haute qualité, installez-vous sur les berges de l’un d’entre eux pour admirer à la fois la montagne et son reflet dans les eaux transparentes. Le pied du Mont Fuji est partiellement ceint d’une zone boisée, la petite forêt d’Aokigahara, qui a servi de décor à de nombreux films, mangas et jeux vidéo. Pour les voyageurs ne souhaitant pas se lancer dans une expédition pour gagner le sommet du Mont Fuji mais désirant profiter d’une excellente vue, l’idéal est de prévoir de passer la journée au bord du lac de Kawaguchi, point de départ de la plupart des randonneurs. Un sentier pédestre permet de faire le tour du lac et de jouir de plusieurs points de vue différents sur le Mont Fuji. C’est aussi sur ses berges qu’est érigé un petit musée d’art dont les collections rendent hommage à la montagne sacrée.

Comment se rendre au Mont Fuji depuis Tokyo ?

Un trajet facile en transports en commun

Beaucoup de voyageurs se rendant à Tokyo renoncent à programmer des excursions en dehors de la ville, souvent par manque de temps ou à cause de difficultés d’organisation. Il est pourtant très facile de se rendre au Mont Fuji au départ de la capitale japonaise. Chaque année, des millions de touristes mais aussi de pèlerins se rendent au Mont Fuji depuis Tokyo et les transports en commun ont donc été spécialement conçus pour faciliter ce trajet. C’est d’ailleurs cette option qui est la plus recommandée. Certes, il est également possible de prendre la voiture pour parcourir les 130 kilomètres qui séparent Tokyo du Mont Fuji mais vous rencontrerez très certainement des difficultés pour vous garer une fois arrivé sur place, surtout durant la haute saison touristique. Mieux vaut donc privilégier les trains et les bus.

Une excursion d'une journée ou plus

Pour passer une journée au Mont Fuji, levez-vous de bonne heure pour prendre la ligne JR Tokaido du métro japonais puis descendez à la station Kozu pour effectuer un changement. Montez ensuite dans la ligne JR Gotemba pour arriver jusqu’à Gotemba. De là, vous pourrez prendre une navette qui vous emmènera au pied du Mont Fuji et au départ des sentiers de randonnées. Attention, le trajet total prend en moyenne entre deux heures et demie et trois heures et demie, ce chiffre variant selon la durée de vos diverses correspondances. Si vous ne voulez pas vous presser, l’idéal est donc de prévoir de passer une nuit sur place. Les pentes du Mont Fuji accueillent d’ailleurs toutes sortes d’hôtels et d’auberges plus traditionnelles. Pour les voyageurs souhaitant passer une seule journée au Mont Fuji, il est impératif de partir de Tokyo en tout début de matinée et de soigneusement consulter les horaires des derniers bus et des derniers trains pour éviter de rester bloqué sur place.

Comment visiter le Mont Fuji ?

Comment voir le Mont Fuji

Avant de commencer votre excursion, prenez le temps de préparer soigneusement votre itinéraire mais aussi de vous poser les bonnes questions. De quoi avez-vous envie pour votre visite ? D’une randonnée intense jusqu’au sommet ou d’une promenade tranquille au bord des lacs ? D’une visite en groupe avec un guide pour vous orienter vers les différents points d’intérêt ou d’un moment en solitaire pour apprécier la majesté des lieux ? D’une excursion sportive avec un départ à l’aube et un retour à Tokyo tard dans la soirée ou de quelques jours paisibles, passés à admirer la beauté des lieux et à vous ressourcer dans l’un des établissements thermaux si nombreux sur les pentes du Mont Fuji ? Il y a mille et une façons d’apprécier la beauté de ce lieu unique donc tentez de déterminer laquelle vous correspond le mieux.

L'art d'éviter les foules

Si vous craignez l'affluence, essayez dans la mesure du possible de vous rendre au Mont Fuji en semaine. Certaines dates sont de plus à éviter comme par exemple la mi-août, au moment du festival bouddhiste d’Obon pouvant réunir des dizaines de milliers de personnes venues tout spécialement pour l’événement. Pour ceux qui passent l’été à Tokyo, de nombreux guides recommandent de visiter le Mont Fuji au début du mois de juillet, lorsque tous les sentiers sont ouverts aux randonneurs et que les grandes vacances n’ont pas encore commencé au Japon.

Que faire au Mont Fuji ?

Se dépenser

Les activités ne manquent pas au Mont Fuji et dans ses alentours. Pour les sportifs, cette incroyable montagne est bien sûr l’occasion de pratiquer la randonnée, le cyclisme ou la marche rapide mais aussi l’alpinisme sur les versants les plus escarpés. Des petits clubs nautiques sont installés sur les pourtours des différents lacs au pied du Mont Fuji, notamment sur les berges du lac Yamanaka et du lac Kawaguchi. Vous pourrez y louer des pédalos, des kayaks ou encore vous essayer au ski nautique et même à la voile si la météo est propice. Vous avez envie de sensations fortes durant votre passage au Japon ? Profitez de votre escapade au Mont Fuji pour tester le parapente. Un club dédié à cette discipline est installé sur le versant sud de la montagne, entre Subashiri et le pic voisin d’Hōei-zan.

S'émerveiller

L’afflux de visiteurs au Mont Fuji a également entraîné un fort développement des activités de loisirs. Ainsi, le pied de la montagne accueille le parc d’attractions Fuji-q Highland, particulièrement renommé pour ses montagnes russes avec le Mont Fuji en arrière plan. Le Fuji Safari Park est également très apprécié des familles, il accueille de nombreux résidents dont des lions et des pandas roux. Pour une promenade paisible au milieu des fleurs, prenez le chemin du parc national de Hakone, célèbre pour ses nombreuses sources d’eau chaude naturelles. Enfin, si vous vous lancez dans l’ascension du Mont Fuji, ne manquez pas de vous arrêter à la poste du Mont Fuji, le bureau de poste le plus élevé de tout le Japon. Vous pourrez y acheter timbres et cartes postales puis y poster votre courrier. Tous vos envois porteront, bien en évidence, le cachet postal du Mont Fuji.

Ascension du Fuji San

Une randonnée estivale

S’il est en théorie possible de gravir le Mont Fuji toute l’année, son ascension est extrêmement difficile en hiver, puisque son sommet est entièrement recouvert de neige et de glace. À moins d’être un alpiniste expérimenté et bien équipé, il vous faudra donc vous contenter d’observer le Mont Fuji en contrebas si vous visitez Tokyo de novembre à avril. La période la plus propice pour atteindre le sommet s’étend de juin à la mi-septembre lorsque l’intégralité des sentiers pédestres sont accessibles et entretenus et que les établissements et infrastructures touristiques (hôtels, auberges, refuges, restaurants, magasins etc.) sont ouverts. Sans surprise, c’est bien entendu durant les mois d’été que le Mont Fuji est le plus fréquenté.

L'équipement

Préparez soigneusement votre randonnée au Mont Fuji. La considérer comme une simple promenade serait une grave erreur. Certes, plusieurs stands et petits kiosques permettent d’acheter de quoi boire et quelques vivres mais ceux-ci ne sont pas uniformément répartis le long des sentiers et certaines parties de la montagne demeurent totalement isolées. Il est donc primordial de prévoir suffisamment d’eau pour l’ensemble de la randonnée. Vous serez également frappé par les grandes différences de température entre le sommet et la vallée. Même au mois d’août, il est important de prévoir une veste chaude si vous souhaitez arriver tout en haut du Mont Fuji. Des lunettes de soleil ainsi que de la crème solaire sont également essentielles. Enfin, le plus important pour pleinement profiter de ce moment exceptionnel est certainement le choix de votre paire de chaussures. Si de simples baskets de running peuvent suffire si vous projetez uniquement de vous promener au bord du lac, des chaussures de randonnées sont indispensables pour l’ascension. Certes, les sentiers sont balisés mais les pentes du Mont Fuji sont aussi largement recouvertes de pierres volcaniques extrêmement coupantes, d’où la nécessité de semelles techniques.

Les sentiers

Selon le chemin que vous empruntez, prévoyez entre trois et huit heures pour arriver au sommet et quatre heures environ pour en redescendre. Plusieurs sentiers ont été balisés sur les pentes du Mont Fuji, l’un des plus fréquentés étant certainement celui de Yoshida, au départ du lac Kawaguchi, le long duquel on trouve de très nombreux hôtels. Certains voyageurs préfèrent emprunter le sentier de Fujinomiya, qui permet l’accès le plus rapide au sommet.

t

150

créateurs de voyages

r

22156

avis de voyageurs

d

Garantie

Capital 7,7m€ & Assurance 8m€

Paiement Sécurisé

o

1500

suggestions d'itinéraires 100% personnalisables

U

146229

voyageurs nous ont fait confiance

Haut