Visite d'Arashiyama et Sagano

Kyoto est une destination incontournable lorsque l’on séjourne au Japon. Cité mêlant à la fois la modernité et le traditionnel, Kyoto propose de nombreux sites à explorer. Si vous êtes amateur de nature, la bambouseraie d’Arashiyama vous séduira immanquablement. Les paysages de montagnes uniques et le célèbre pont Togetsukyo sur la rivière Katsura (Hozu), tout cela forme un espace extraordinaire où il fait bon flâner.

Comment aller à la foret de bambou d'Arashiyama pres de Kyoto?

Si vous arrivez de Tokyo, pourquoi ne pas prendre le Shikansen pour rallier Kyoto ? Cela vous permettra de voyager dans les meilleures conditions et d’avoir, lors du trajet, une vue sur le mont Fuji. Vous pouvez aussi emprunter la route. Il vous faudra environ 7 heures pour parcourir les 500 km. Il est aussi possible de parvenir à Kyoto depuis la capitale par avion.


Si votre programme vous fait partir d’une autre ville - Osaka, Kobe… - un vaste choix de lignes ferroviaires régionales vous permettent d’arriver à Kyoto pour visiter la bambouseraie Arashiyama.

Arashiyama est un quartier un peu excentré de Kyoto, situé à l’ouest de la ville. Plusieurs possibilités s’offrent au visiteur pour rejoindre le parc. Du centre-ville - Kyoto Station -, empruntez la ligne de bus 28 qui vous mènera en une dizaine de minutes à la station Arashiyama Tenryu-ji Mae.

Le train peut aussi vous conduire à Arashiyama. Partez de la station centrale de Kyoto Station puis utilisez la ligne de Sagano. Il vous faudra descendre à la station Saga Arashiyama. Vous pouvez encore emprunter la ligne Hankyu qui vous conduira à la station Arashiyama. Vous pourrez alors facilement rejoindre l’entrée à pied, en environ 10 minutes.

La découverte d'Arashima son park et son temple

Une fois la petite gare de Hankyu quittée, vous atteindrez le pont Togetsukyo, le « pont qui traverse la lune ». Construit en bois, ce splendide pont enjambe la rivière Hozu qui descend directement des montagnes et qui à cet endroit change de nom pour devenir la rivière Katsura. Au printemps, votre promenade sera embellie par les cerisiers en fleur. En automne, ce seront les feuilles rouges des érables qui vous accompagneront.

Le pont mesure 155 mètres de long et peut être traversé jour comme nuit. Si vous souhaitez avoir une vue unique sur l’astre nocturne, n’hésitez pas à vous installer sur le pont dès le soir venu.

Si vous traversez le pont dans sa totalité, vous arriverez dans la zone commerçante d’Arashima. C’est l’occasion de faire des emplettes dans les petites boutiques traditionnelles ou de déjeuner dans un des restaurants présents.

Sur votre gauche, vous pourrez admirer la lisière de la forêt de bambou - Tchikulin - destination de votre promenade.

Dès les premiers pas dans le parc, on change de monde. Les bambous impressionnants - plusieurs dizaines de mètres de haut - vous enveloppent d’un manteau vert profond. Une sensation de plénitude et de zénitude vous envahit. Un calme unique règne sur le lieu.

Entrer dans le vaste domaine de la bambouseraie d’Arashima vous fera voyager dans un univers féerique. La surface occupée par les bambous couvre 500 mètres et va du temple Tenryu-ji, au nord, au sanctuaire Nonomiya. Sur le chemin, vous ferez une étape au petit sanctuaire rouge de Nonomiya-jinja. Les murs de bambous changent subtilement de teintes pour passer du vert profond au cendré.

Que faire dans la bambouseraie d'Arashiyama ? Et autour ?

Se relaxer n’est pas la seule activité que l’on peut faire dans la bambouseraie.

Lors de votre marche, vous atteindrez le temple Tenryu-ji. Ce temple du Dragon Céleste a été construit au XIVème siècle. Il s’agit du temple le plus important de la ville qui cache en son sein une représentation de dragon évoluant dans les nuages. Cette peinture de la fin du XIXème transcrit le rêve d’un moine bouddhiste. Inscrit au patrimoine de l’UNESCO, le temple est entouré d’un jardin extraordinaire, le Sogenchi-teien. Autour d’un vaste étang, la végétation est délicatement organisée pour créer un espace admirable se prêtant parfaitement à la méditation.

Continuez votre exploration et regagnez le temple Adashino Nenbutsu-ji. Vous serez ébloui par le stupa élégant et les 8000 statues alignées, représentant les âmes disparues. Sur cet emplacement, on entassait les corps sans famille ou sans argent. Au VIIIème siècle, un moine décida de faire enterrer les os des disparus et fonda le temple. Juste avant d’atteindre celui-ci, ne manquez pas le portique sacré Saga-Toriimoto et les demeures traditionnelles et sacrées datant de la fin du XIXème siècle : les machiyas.

Il est temps à présent de prendre de la hauteur et de faire une balade sur le mont Iwata. Un cadre paysager agréable vous y attend après une vingtaine de minutes de marche. Ce sera également l’occasion d’explorer le parc aux singes d’Iwatayama. Des dizaines de macaques y résident en toute liberté dans leur milieu naturel. Au début de votre ascension, il vous faudra ouvrir l’œil pour les apercevoir. Mais au fur et à mesure de votre montée, les singes facétieux se feront plus présents. Au sommet, une plate-forme accueille les visiteurs qui seront très proches des singes. Vous pourrez acheter des sachets de gourmandises pour leur proposer. Ils se feront un plaisir de grignoter vos offrandes et de faire quelques acrobaties.

Compléter sa découverte d’Arashiyama

Pour parfaire votre découverte de ce quartier de Kyoto au mieux, vous pouvez également réaliser une croisière sur la rivière Hozu entre mars et novembre. Vous prendrez place sur une jolie petite pirogue en bois et partirez à l’aventure sur les flots. Vous passerez entre les flancs des montagnes, qui même si elles ne sont guère élevées restent très impressionnantes. Les ravins se colorent de teintes variées au fil des saisons, du blanc et rose au printemps au rouge et orange de l’automne. La croisière parcourt 16 kilomètres en une ou deux heures selon les conditions et le trafic.

Il est temps à présent d’élargir votre découverte en visitant le quartier de Sagano et le secteur de Matsuo. Vous y découvrirez la villa impériale Katsura au bord de la rivière homonyme. Ce lieu est un véritable joyau où l’harmonie est reine. Datant du XVIIème siècle, les bâtiments sur pilotis offrent une architecture exceptionnelle. Située au bord d’un lac, la végétation les met en valeur avec subtilité. C’est un savant mélange d’austérité et de raffinement qui se dévoile au fil de vos pas.

Ne manquez pas non plus le célèbre temple des mousses - Saihoji, surnommé Kokedera. La visite ne s’improvise pas. Il est impératif de réserver au préalable - comme pour la villa impériale. La découverte débute par une prière à recopier. Puis la visite des jardins débute entre espaces verdoyants et étendues d’eau. Le lieu est un véritable havre de paix à découvrir.

Liste des voyages incluant ou proposant cette activité :

* prix par personne à partir de et sur une base 2 personnes
t

150

créateurs de voyages

r

22154

avis de voyageurs

d

Garantie

Capital 7,7m€ & Assurance 8m€

Paiement Sécurisé

o

1500

suggestions d'itinéraires 100% personnalisables

U

146216

voyageurs nous ont fait confiance

Haut