Quartier d'Odaiba

Avec presque 6 900 îles regroupées dans le territoire japonais, le pays devrait donc avoir une grande diversité de produits touristiques à proposer. Et c’est justement le cas. Non loin de Tokyo, il existe plusieurs iles artificielles Japon qui possèdent aussi leurs propres atouts. Si vous vous trouvez sur place, il est temps de découvrir celle d’Odaiba.

 
Idées de voyages 100% personnalisables passant par Tokyo :
* Prix par personne et à partir de, sur une base 2 personnes

Visiter Odaiba quartier magique de tokyo

 

Odaiba est une destination touristique remplie de centres commerciaux et d’attractions. Il est notamment doté de magnifiques parcs et d’un charmant littoral. Cette zone est connue pour être l’un des meilleurs quartiers du Japon. Elle a été bâtie jusqu’en 1853 sur l’ordre du 12ème shogun, Ieyoshi Tokugawa. Son suffixe « daiba » signifie « forteresse ». C’est d’ailleurs la raison principale pour laquelle elle a vu le jour en ce temps-là. Elle faisait partie des six forteresses destinées à protéger la capitale de toute invasion maritime. C’est en 1928 que le quartier a été aménagé en parc ouvert au public. Sa modernisation a véritablement commencé en 1985 suite à l’exposition universelle qui a eu lieu à Tsukuba.

 

Comment aller à Odaiba ?

 

Odaiba se situe non loin du centre-ville de Tokyo. La distance qui les sépare est évaluée à environ 20 km. Vous avez la possibilité d’y aller en train ou en bus. Si vous décidez de prendre le train, il vous faudra prendre la ligne Yurikamome, que vous trouverez dans la gare J.R. Shimbashi. Que vous partiez de Shinjuku, de Shibuya ou d’Ikebukuro, vous devez rejoindre Osaki. La ligne Rinkai vous emmènera jusqu’à l’île artificielle. Autrement, c’est-à-dire en bus, il suffit de monter dans la navette Odaiba Rainbow Bus en allant à la gare de Shinagawa ou celle de Tamachi. Il vous acheminera directement vers votre destination finale. En moyenne, le trajet prend 30 minutes en train et 15 à 20 minutes en bus. Il y a aussi la possibilité d’y aller en taxi si vous préférez plus de confort.

 

Que faire à Odaiba ?

 

Pour commencer, il est intéressant de visiter la Statue de la Liberté. Pour commémorer l'Année de la France au Japon, la version française de cette statue a été importée de l'île des Cygnes à Paris et installée dans le parc de la plage d'Odaiba entre avril 1998 et janvier 1999. Une réplique de la statue a été finalement conservée à cet endroit, un monument qui s’est avéré toujours aussi populaire. Chaque jour, vous trouverez des gens debout qui prennent des photos devant ce grand édifice. Si vous venez prendre des photos à côté d’elle, assurez-vous d’avoir le Rainbow Bridge en guise de fond.

Rendez-vous ensuite à Fuji TV. Une partie du bâtiment principal est ouverte au public et est toujours bondée. À partir du 25ème étage, dans la zone ayant la forme d’un globe, vous pouvez admirer la vue panoramique d’Odaiba et celle de la baie de Tokyo. Cela vous donnera notamment un nouvel angle de vue sur la région. L'un des symboles les plus célèbres d'Odaiba est aussi le Rainbow Bridge, un pont suspendu reliant Tokyo à Odaiba. Il fait partie des endroits que vous pouvez admirer depuis Fuji TV. Encore une fois, il souligne le génie créatif nippon qui s’inspire grandement des monuments américains (ici, c’est le Manhattan Bridge).

Pour un moment artistique, il y a le MORI Building DIGITAL ART MUSEUM teamLab Borderless. C’est un musée d'art numérique interactif ouvert par le groupe d'artistes de renommée internationale teamLab. Le musée est un espace 3D à grande échelle, composé de cinq mondes : Borderless World, TeamLab Athletics Forest, Future Park, Future of Lamps et EN Tea House. Les visiteurs interagissent avec les installations, ce qui leur permet de changer d’ambiance chaque fois. Durant votre visite, vous aurez une impression d’immersion totale, ce qui vous fera sentir comme une partie de l'exposition. L'art de teamLab est tout simplement stupéfiant et stimulant. Il encourage les visiteurs à utiliser leur plein potentiel créatif.

Si vous êtes un amoureux de la mer, soyez séduit par Aqua City Odaiba. Décoré avec des couleurs pastel attrayantes, il s’agit d’une attraction touristique sur le thème de la mer Méditerranée. Avec des magasins vendant des vêtements, des accessoires et même des décorations d'intérieur, l’endroit reste ouvert jusqu'à 21 h. Vous pourrez donc prendre votre temps pour faire des emplettes tranquillement. Il y a aussi une connexion Wi-Fi gratuite, ce qui vous permet de rester connecté avec le reste du monde et de partager vos souvenirs de vacances.

Enfin, pour clore votre visite en beauté, profitez des parcs et des belles plages. Odaiba Beach Park possède, par exemple, une plage de sable s'étendant sur environ 800 m et des arbres de toutes sortes. C’est l’endroit idéal pour vous détendre lorsque vous souhaitez profiter d’un environnement naturel et paisible. En outre, les parcs Odaiba Beach et Higashi Yashio sont reliés au parc Shiokaze, où vous pourrez bronzer, faire du jogging et du vélo. Depuis ce dernier, vous pourrez voir le Tokyo Bar depuis la ville jusqu'à l'aéroport de Haneda. Lorsqu’il fait beau, vous pouvez aussi apercevoir le mont Fuji.

 

Où manger à Odaiba dans la baie de Tokyo?

 

Fatigué de votre escapade dans l’île d’Obaida ? Heureusement que de bons restaurants s’y trouvent aussi pour faire le plein avant de continuer l’aventure. En voici quelques-uns qui raviront à coup sûr vos papilles. Vous trouverez un peu de tout, même si vous êtes loin de chez vous.

Tout d’abord, le Hamayu est un restaurant raffiné de Teppanyaki situé au dernier étage de l'hôtel Grand Nikko Tokyo Daiba. Il sert le meilleur bœuf et les meilleurs fruits de mer de Yonezawa, sortis de leur propre aquarium, cuits devant vous avec un grill Teppan. De plus, le restaurant offre une vue spectaculaire sur la région d'Odaiba et la ville de Tokyo depuis la fenêtre, ce qui rend votre déjeuner ou votre dîner bien plus réussi.

Restez toujours dans ce cadre japonais chez Hibiki, un restaurant-bar situé dans Aqua City Odaiba, qui sert des plats japonais créatifs et authentiques. La salle à manger est située au sixième étage et offre une vue imprenable sur la ville, la baie et le pont. Il y a aussi une terrasse de 40 places. Le tout est idéal pour profiter du savoir-faire culinaire japonais, et ce, dans un cadre romantique.

Savez-vous que Gonpachi est un restaurant japonais possédant plusieurs filiales à Tokyo ? L'un des restaurants Gonpachi, la filiale Gonpachi Nishiazabu, a été utilisé comme scène de tournage du film « Kill Bill, vol: 1 » pour la célèbre scène de combat. Celui à Odaiba est légèrement plus petit que celui conçu pour le plateau de cinéma, mais il sert toujours de grands plats japonais, principalement des nouilles Soba et des Yakitori (des brochettes de poulet). La vue y est également magnifique.

Cette fois-ci, retrouvons le charme occidental chez Kua`Aina, un restaurant spécialisé dans les burgers établi à Haleiwa, à Hawaii, au milieu des années 70. Actuellement, il y a neuf filiales situées à Tokyo dans lesquels vous pouvez manger d'authentiques hamburgers et des bières hawaïennes en grande quantité. Celui à Odaiba est situé dans Aqua City Odaiba, juste en face de Tokyo et de la Statue de la Liberté.

Également dans le même thème, il y a Eggs’n Things, un restaurant de crêpes/brunch populaire mis en place à Hawaii au milieu des années 70. Il sert d’authentiques repas hawaïens et américains avec des portions généreuses toute la journée. Il est conseillé d’essayer ses crêpes pour lesquelles les gens font la queue.

Enfin, goûtez la cuisine indienne en allant chez Khazana dans le centre commercial Decks Tokyo Beach. Outre les excellents plats indiens, c’est aussi une alternative intéressante pour ceux qui veulent manger halal et végétarien. Le restaurant sert un buffet à volonté en semaine, à l'heure du déjeuner.

 

Le Gundam et la culture des Robots à Odaiba et au japon

 

Les êtres mécaniques sont la base du divertissement japonais depuis des décennies. Cette tendance a vu le jour au XVIIème siècle avec le karakuri, une petite marionnette mécanisée utilisée pour le divertissement. Celle-ci était appréciée à la fois pour son concept et son apparence. Le premier vrai robot dans la fiction japonaise est apparu dans les années 1930, mais c’est dans les années 1950 que le concept s’est drastiquement développé. À la fin des années 1970, une franchise a été créée au Japon, ce qui a donné naissance au Mobile Suit Gundam. La série mettait en scène un monde futuriste où une fédération basée sur la Terre entre en guerre avec une faction séparatiste. L’arme principale de la fédération est le Rx-78 Gundam (exactement le même modèle que celui qui apparaîtra plus tard dans Ready Player One), piloté au début de la saga par un adolescent. Étant l'un des titres les plus influents de l'histoire du manga et des animes, l'univers de Gundam a montré qu'il était possible d'incorporer la mécanique à un univers aussi vaste. Comme les maquettes de cette série sont si populaires, vous trouverez actuellement une statue Odaiba gundam devant le centre commercial DiverCity. Vous pouvez en profiter pour prendre quelques photos à côté d’elle.

Liste des voyages incluant ou proposant cette activité :

* Prix par personne et à partir de, sur une base 2 personnes
Haut